• POÈMES

    lecteur-001-copie-1.gif

    POÉSIE
    Une authentique poésie doit être écoutée pour être perçue
    comme la résonance d'une plume d'airain, celle qui sonne
    dans le tréfonds de l'homme pour éveiller son âme assoupie,
    pour l'inviter au noble essor en lui donnant ce sentiment
    d'ennoblissement de son état d'individu vulnérable, nourrit
    d'incertitude, de doute, sur ce long chemin de solitude qu'est la vie.
    Cette poésie doit être l'acte révélateur qui nous restitue le sens du sacré
    par la conclusion d'une réelle promesse de liberté. MB
    mail--43-.gif
    QUELQUES NOTES........
    Rendre à la poésie la voix quelle a perdue!
    Prendre conscience et demeurer dans la prudence des mots.
    Il y a dans la poésie le sens d'une imprégnation d'infini et d'éternel.
    Il faudrait tenter de faire en sorte que la poésie devienne visible.
    La poésie est l'ultime voie d'espérance encore offerte à l'homme.
    Ecrire seulement une poème pour que l'on n'assassine plus la beauté.
    Peindre comme on danse le tango, pour donner la lumiére
    de la beauté à la profondeur de drame.
    Resacraliser la beauté du monde par l'acte de la poésie.
    MB

    flamme-07.gif


    POÈMES

    mail--43-.gif


    STALAGTITES d'ARGENT


    Je voudrais t'offrir un bouquet de cristal
    Aux stalagtites d'argent,
    Une forêt de glace embrasée
    Sur l'étendue d'une blanche incandescence,
    Un collier de perles lustrales
    Sur l'épure d'une toile.
    Sous la couronne de paix
    Dans le jardin des connaissances,
    Au pied du temple des lumières
    Des tables de la loi,
    Dans une ambiance pacifiante ,
    Je me surprends à ne plus même penser.
    Ta robe de brume ne possède rien
    Mais détient déjà tout,
    Tes mains dispensent l'abondance,
    Le ciel est au bout de tes doigts,
    C'est l'instant de l'illumination
    Aux racines des songes,
    Et je ne suis qu'un balbutiement
    Qui voudrait t'offrir un bouquet de cristal
    Aux stalagtites d'argent.

    MICHEL BÉNARD


    mail--43-.gif




    à venir
    « LIVRES d'ARTISTESParutions SCULPTEURS »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Avril 2009 à 22:13
    je vous admire etvous remercie pour le partage

    Une admiratrice, amérindienne
    bisous
    2
    Mercredi 29 Avril 2009 à 15:57
    merci de vos commentaires, vous êtes en France ?
    amérindienne ???
    répondez-moi sur ma messagerie :
    ml.benard@spie.com
    MERCI
    3
    Vendredi 8 Mai 2009 à 11:26
    Bonjour mon petit Scorpion,
    je me demande où tu es passé. J'envoie des messages à ton adresse courriel qui me reviennent. J'espère que tout va bien ? Bises à toi
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Samedi 14 Août 2010 à 10:46
    Bien reçu la réponse de Johanne qui m'a transmis votre petit mot. Le texte de "Quelques notes" est d'une vérité criante et je suis souvent découragée de voir que la poésie n'a pas SA VRAIE PLACE EN CE MONDE. Elle fait pourtant tant de bien aux gens et à soi. Pour moi c'est une forme de thérapie, face à mes douleurs, qui apporte du courage aux autres, alors, que demander de mieux ?
    Je travaillais avec une amie et nous faisions, dans une association de la thérapie par les mots, la peinture et la musique... Mais nous avons du mettre la clé sous la porte, en raison du peu d'intérêt et d'aide apportés à l'association !! Quel monde !!
    Cette technique mot-images, je la pratique depuis fort longtemps avec énormément d'artistes qui "me prêtent" leurs images pour mes recueils et mes expositions S.P.F.
    Alors, BRAVO et encore MERCI pour cet "instant de grâce", comme dirait Grâce de CAPITANI, rencontrée à MERY.
    Bien amicalement. Coryne H.
    5
    Mardi 5 Juillet 2011 à 09:58
    Très heureux d'avoir (lu), peu de vos poèmes, j'y reviendrai plus souvent, vos peintures sont terribles et belles à la fois. A très bientôt !
    6
    Gabriela Mocanasu
    Dimanche 28 Avril 2013 à 14:11
    On peux écouter dans la poésie de Michel Bénard le récit des mistères qui parlpitent en nous sans que nous en ayons eu conscience!
    7
    andrea
    Dimanche 28 Avril 2013 à 14:11
    c'est beau ce que vous faites bel homme juste une amerindienne qui decouvre par hasard votre site et j'avoue que c'est merveilleux bisous
    8
    Rohan
    Dimanche 28 Avril 2013 à 14:11
    Bonsoir Michel Quel plaisir de te relire! Ton site est un enchantement.Ce poème est vraiment beau. Bisous
    9
    Johanne HAUBER-BIETH
    Dimanche 28 Avril 2013 à 14:11
    Oui, Michel, ta Poèsie à la résonnance d'une plume d'airain ! On aime.
    Amica-Poétiques Bises
    Johanne
    10
    philippe pottier
    Dimanche 28 Avril 2013 à 14:11
    extraordinaire vos oeuvres
    11
    Nadine Amiel
    Samedi 16 Novembre 2013 à 13:21

    J'ai relu avec plaisir votre poème ´´les Stalagtites d'Argent que j'avais beaucoup aime . Je me souviens aussi de votre préface   intitule 

    ´´En Hommage a la femme ´´ préface du recueil de poemes 'ˆCouleur de femmé´´ . Grand poetes parmi  nos poetes contemporains. 

    'Poétiquement votre 

    Nadine  Amiel

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :